Céviche de saumon aux agrumes

Cette semaine s’achèvera à Medellin, pour 2 semaines de découverte d’un petit bout de Colombie. A moi café, sandales, Botero et jolies plages :) Aussi, avant de pouvoir en déguster un vrai sur la côte caraibéenne, voici de quoi se régaler avec un céviche, le tartare des côtes de l’amérique latine. Du poisson cru, une marinade acidulée, un joli plat plein de fraîcheur pour les beaux jours à venir. Lindo dia!

P1060335

Céviche saumon-agrumes
Write a review
Print
Ingredients
  1. 1 pavé de saumon
  2. 1 orange
  3. 1 citron vert
  4. 10 radis
  5. 1 avocat
  6. Quelques brins de coriandre
  7. 2 cuillères à café de sauce soja
  8. 1 cuillère à café de miel
  9. 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  10. fleur de sel
Instructions
  1. Couper le saumon et l'avocat en petits dés et les radis en fines rondelles. Ciseler la coriandre. Placer le tout dans un saladier.
  2. Dans un petit bol, mélanger l'huile d'olive, le jus du citron vert, le miel, la sauce soja, le jus d'orange et une pincée de fleur de sel.
  3. Ajouter la marinade sur le saumon et laisser reposer 1/2 heure au frais.
  4. Dresser juste avant de passer à table.
Un grain de fLolie https://ungraindeflolie.com/

8 pensées sur “Céviche de saumon aux agrumes

  • 8 avril 2015 à 00:52
    Permalink

    En attendant ton retour, je me ferai un plaisir de déguster ce céviche que je n’ai encore jamais mangé ! Bonnes vacances !

    Répondre
  • 23 octobre 2018 à 21:13
    Permalink

    Bonjour à toutes et à tous. Dans ma vision de la cuisine l´objectif Nº1 est d´avoir un impact plaisir maximum à la première bouchée. Dans cette recette par exemple, ce que j´apprécie est que 3 des 5 goûts sont pris en compte pour essayer de créer un équilibre en bouche. Le salé, le sucré et l´acide. Pour ma part quand je travaille ce type de cuisson à froid (marinade) j´essaie de travailler les cinq goûts et je vais ajouter par exemple un peu de zeste très finement haché de citron vert pour ajouter de l´amertume et développer la dimension aromatique (ce que le haut du palais va percevoir) et quelques gouttes de piment. Le but étant de nourrir tous les capteurs gustatifs sans que cela soit forcément perceptible en bouche. Mais le plaisir est clairement amplifié ! Gérard ANDRE, Le Goût consultant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *