Potimarron rôti, thym, ail & noisettes

Les journées raccourcies, la nature qui s’endort, le crépitement des premières flambées, les tapis des feuilles percés par les cyclamens, l’automne est bien là!

Je l’aime aussi cette saison, la douceur de l’été indien (mais si!), ses couleurs chaudes, ses reflets sur la brique de Toulouse, les marrons grillés à l’angle de la rue St-Rome. Les balades fraîches qui rosissent les joues et les sentiers à l’orée des bois qui nous feront peut-être découvrir THE coin à cèpes.

En cuisine, les soupes refont leur apparition. La traditionnelle raclette est lancée et avec elle ses amoncellements de vaisselle à pisse-mémé ou à gnôle qui font digérer. Les pommes, poires et coings des vergers de Buzet s/Tarn sont prêts pour les compotes et pâtes de fruits. Sans parler des potirons, butternuts, pâtissons et autre cucurbitacés!

Et pour les potirons, c’est cette recette que je fais tout l’automne. Déclinable et de saison, elle est aussi hyper simple et rapide! Avantage et non des moindres du potimarron, c’est qu’on peut manger la peau; aussi je vous recommande de le choisir non traité.

Place à la recette :

Ici je l’ai servie avec du boulgour et du chèvre frais agrémenté de noix et de ciboulette – un délice!

Belle soirée,

Floriane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *