Des livres et des mûres

Une promenade sur les chemins que j’ai tant foulés enfant avec mes parents et un arrêt à se griffer les jambes dans les champs pour faire de bonnes confitures, hier, le bonheur était aux portes de Toulouse.

Ca faisait longtemps que je voulais emmener Mathilde à Montolieu! Mathilde, c’est ma copine avec qui nous avons en commun l’amour des livres, des chines, des balades, et Montolieu, c’est ce petit village de l’Aude, juste avant Carcassonne, qui abrite 17 librairies et ô je ne sais combien de livres, affiches, magazines de tout temps!

Alors hier, le combo était parfait : vacances, petite fraîcheur automnale en plein mois d’août, on a filé! Et nous avons glâné, farfouillé, nous sommes imprégnées de chaque atmosphère des librairies, propres à chaque libraire, de ses odeurs, tantôt de gitane, de vieilles pierres, mais toujours des pages jaunies par le temps. Un petit rayon de soleil nous a fait profiter des petites ruelles, quand une petite pluie elle, nous a fait nous arrêter dans un petit salon de thé, pour mieux s’attarder sur notre butin, bref, tout était parfait!

Enfant, je traînais un peu des pieds, quand chaque année, lors de nos vacances à Mazamet, il fallait faire la tradi promenade à Montolieu; aujourd’hui, j’ai envie de dire : à l’année prochaine joli Village du livre!

————–

Et au retour, parce que nous en avions fait une fixette tant les mûres sauvages jonchaient les bords de la route, nous nous sommes arrêtées en cueillir, et seule la pluie nous a arrêtées! Aussi ce matin, chacune avons fait nos confitures, pour re-savourer l’été en hiver et se souvenir de cette jolie journée!

 

Floriane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *