Potager, étape 2, mise en terre

Vous vous souvenez de l’étape 1? Et bien ce fut un échec total! En même temps, faire des semis juste 1 semaine avant de partir pour 15 jours de vacances, c’était un peu utopique, ils n’ont pas résisté au turnover des copains :(  Néanmoins, on n’a pas tout abandonné pour autant. Avoir des tomates à foison l’année dernière était trop grisant pour ne pas remettre ça! On a donc décidé de planter des graines en pleine terre et d’acheter quelques plants. Du coup, on est aussi très clairement à la bourre, mais si on a un temps aussi clément que l’année dernière, je pourrais encore manger des courgettes en novembre :p Si vous avez un jardin ou même un riquiqui balcon, je ne peux que vous encourager à faire un peu, à hauteur de ce que vous voulez/pouvez. Mettre des fraises et des tomates cerises, faire pousser du basilic, c’est un réel contentement et on comprends aussi la saisonnalité et l’hérésie de notre mode de conso (oui oui).

Nous, nous sommes partis sur un potager de 20 m2; au programme, sur 1 week-end (en fait 2 …)

– retournage de la terre, j’ai fait bosser les hommes :p et désherbage

 – un plant du potager : Il faut penser à l’espace entre les plants (voire plus bas) ; également, y’a des légumes et fleurs qui s’entendent copains comme cochons qui peuvent ensemble se protéger des nuisibles, et d’autres qui peuvent être plus néfastes et bouffer les nutriments des voisins ou ne pas aimer leurs essences (comme dans la vraie vie quoi ^^). Je me suis référée au livre de la binômette, mais il y a aussi des listes sur internet!

aa– et aussi un petit DIY / récup d’identification; merci pinterest et le stock donc non inutile des bouchons de la cuvée 2006-2015 …

bouchon-amenagement-jardin-potagerConcernant les plantations :

On a acheté 6 pieds de tomates, 4 pieds d’aubergines, 2 pieds de poivrons et mis en pleine terre nos graines de courgettes, radis, concombre, melon.

tomates
tomates

Pour les plants : rien de plus facile, creuser un trou, déposer votre plant, recouvrir d’un peu de terreau universel et de la terre de votre jardin en tassant légèrement. Faire des tuteurs pour les plants qui grimpent en attachant la tige avec de la ficelle.

IMG_20150603_203601

Pour les graines, voici la marche à suivre ( avec un tableau bien pratique ici)

Plants de courgettes:  creuser un trou, disposer 3 graines, recouvrir de terreau et de terre. Espacer les plants de 80cm

Radis : semer à la volée comme vous nourrissiez une poule ou les pigeons parisiens ;) Recouvrir de terreau.

Plants de concombre : creuser un trou, disposer 3 graines, recouvrir de terreau et de terre. Espacer les plants de 50-60 cm

Plants de melon : idem courgettes

Finir par planter des oeillets d’inde au pied des tomates (ça éloigne des bestioles)

A la fin de se dur labeur, arroser généreusement, beaucoup quoi!! Il faudra arroser tous les soirs, plus ou moins (ici on à 33°C l’aprem, autant vous dire que ça a soif!)

Au bout de 10 jours, on a eu les 1ères apparitions!

Mais aussi quelques petites déconvenues, des féneants qui ne pointent pas le bout de leur nez et des feuilles grignotées grrrrr. Google te dira que les fourmis ne sont pas nocives, il ment insolemment! Je veux pas traiter, alors je zieute tous les remèdes de grand-mère existant (marc de café, gros sel et coquilles d’oeuf pour le moment).
J’ai aussi un peu la lubies des limaces, alors la nuit, je met des cloches de bouteilles d’eau recyclées…

 La suite au prochain numéro, en attendant on a de la menthe pour les mojitos :)

IMG_20150603_203711

5 pensées sur “Potager, étape 2, mise en terre

  • 5 juin 2015 à 11:29
    Permalink

    Super article, je commence, moi la parisienne, a avoir des nostalgies de jardin. J’aime beaucoup ton article qui m’ouvre de nouveaux horizons magiques, la vie est magique et je fonds devant un bébé plan de tomates… c’est idiot mais je trouve la vie merveilleuse. Bisous

    Répondre
  • 5 juin 2015 à 17:28
    Permalink

    Quel chance de pouvoir faire ton potager ! Mon jardin est trop petit malheureusement. Un vrai plaisir de voir pousser les végétaux et surtout de les déguster, leur goût est tellement meilleur ! Je vois qu’effectivement tu as de quoi faire des mojitos :)

    Répondre
  • 9 juin 2015 à 11:23
    Permalink

    Si tu pouvais m’envoyer ton jardinier ;-)

    C’est du boulot mais quel plaisir de ramasser ses petits légumes. Contre les limaces, je parsème les cendres de bois. Un bon répulsif.

    Répondre
  • 12 juin 2015 à 23:17
    Permalink

    Je suis venue faire la curieuse au potager :) …et si je peux me permettre…l’échec des semis trouve peut-être aussi d’autres raisons que l’absence : les semis à l’intérieur c’est pas top, mieux vaut pleine lumière sous un châssisdehors. Pour les tomates, poivrons, aubergines un semis en terrine avec repiquage en godet et un terreau plus fin, sur la photo il à l’air fibreux…bon maintenant je vais visiter les pages qui se mangent !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *